Combien ça coûte ?

Sécurité Sociale – Mutuelle – MDPH

Bons de transport – Forfaits entretien

L’implant cochléaire est inscrit sur la Liste des Produits et Prestations Remboursables (LPPR) par la Sécurité Sociale.

La Sécurité Sociale prend en charge 100 % de :

  • l’hospitalisation (sauf forfait journalier)
  • l’implant (valeur ~21 000 €)
  • le retour au domicile après l’hospitalisation
  • les forfaits annuels (voir ci-dessous)

La Sécurité Sociale ne prend pas en charge :

  • le vol, la perte ou la casse du processeur
  • les frais de transport pour vous rendre aux consultations médicales, séances de réglages/bilan et de rééducation orthophonique si vous n’êtes pas à 100%.

Une demande de prise en charge à 100 % par la Sécurité Sociale pour la surdité peut être réalisée par votre médecin traitant. Lors de l’implantation, un courrier vous est remis pour votre médecin. Néanmoins, il est désormais fréquent que cette prise en charge soit refusée car la surdité n’est pas sur la liste des pathologies prises en charge à 100 % (ALD30). Nous pouvons alors vous adresser un courrier pour faire un recours, mais sans certitude d’obtenir cette prise en charge.

 

En l’absence de prise en charge à 100 % par la Sécurité Sociale, une mutuelle est souhaitable pour la prise en charge complémentaire :

  • du bilan pré-implantation,
  • des séances d’activation et de réglage,
  • des bilans de suivi annuel,
  • de la rééducation orthophonique.

Les mutuelles ne prennent pas en charge les transports même avec une prescription médicale.

 

Si vous bénéficiez d’une prise en charge à 100 %, un bon de transport peut vous être délivré :

  • pour un taxi ou une ambulance, uniquement si vous avez un handicap associé à votre surdité qui ne vous permet pas de prendre les transports en commun
  • pour les transports en commun, ou la voiture individuelle, uniquement si :
    • vous habitez loin de Paris,
    • et qu’il n’y a pas de centre d’implantation plus près de votre domicile,

 

En cas de vol, perte ou casse de votre processeur, c’est l’assurance spécifique que vous avez prise pour votre processeur qui prend en charge le prix du remplacement du processeur.

 

Attention,

Lors des rendez-vous pour les bilans, réglages et consultations médicales,

une attestation de rendez-vous peut vous être délivrée, mais pas d’arrêt de travail

 

Un forfait annuel est versé par la Sécurité Sociale pour :

    • les réparations du processeur et les remplacements d’accessoires (réf 2350922 – 100 € /an et par implant)
    • les piles jetables (réf 2350090 – 120 € /an) ou les batteries rechargeables + chargeur (réf 2326941 – 600 € /5 ans).

Pour bénéficier de ce forfait, il est nécessaire de présenter une prescription médicale et la facture du fabricant d’implant, accompagnées d’une feuille de soins.

Une reconnaissance du handicap peut être demandée auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Le dossier peut être téléchargé sur le site internet de la MDPH du département du domicile. Le versant médical du dossier initial et des demandes de renouvellement doit être rempli par le médecin au cours de la consultation et être accompagné d’un audiogramme (audiométrie tonale au casque).

Les sites du CISIC  et SENSGENE  donnent de nombreux renseignements concernant le dossier MDPH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.