Les explorations de l’audition

L’audition peut être analysée par des tests dits « objectifs » réalisés sans la participation active du patient et des tests dits « subjectifs » demandant sa participation.

Dans tous les tests, une stimulation sonore est réalisée et les réponses à cette stimulation sont notées.

Les tests objectifs

Les tests objectifs utilisent des électrodes collées sur le front et/ou derrière les oreilles. La stimulation sonore est réalisée via un casque ou des embouts d’oreille (inserts).

 

Les Potentiels Evoqués Auditifs (PEA) étudient l’ensemble de la voie auditive, de la cochlée au tronc cérébral (PEA précoces) ou de la cochlée au cortex cérébral (PEA corticaux). Les PEA testent les fréquences allant de 2000 à 4000 Hz.

Les oto-émissions acoustiques sont les émissions sonores provenant des cellules ciliées externes. Cet examen permet d’évaluer l’intégrité des cellules ciliées externes.

L’électrocochléographie (ECoG) permet l’enregistrement de la réponse électrique des cellules sensorielles auditives (organe de Corti) à une stimulation sonore.

 

Les ASSR (Auditory Steady State Responses) explorent les réponses des aires cérébrales à une stimulation sonore dont les fréquences sont plus étendues que celles des PEA : 500, 1000, 2000 et 4000 Hz.

Les tests subjectifs

L’audiométrie tonale permet de connaître le seuil auditif perçu par le patient pour des sons purs de différentes fréquences. La gamme des fréquences testées se situe le plus souvent entre 125 et 8000 Hz qui représente le spectre de la parole. Un casque dédié permet d’évaluer les hautes fréquences, au-delà des 8000 Hz (audiométrie hautes fréquences).

L’audiométrie tonale peut être réalisée en utilisant un casque pour tester l’audition du patient sans prothèse, et en champ libre avec et sans prothèse ou processeur d’implant cochléaire, pour tester le bénéfice de la réhabilitation auditive.

L’audiométrie vocale permet d’étudier la reconnaissance de mots ou de phrases plus ou moins complexes. Comme l’audiométrie tonale, elle est réalisée en utilisant un casque et/ou en champ libre. Les tests peuvent être réalisés dans le silence et dans le bruit.

L’exploration de la localisation spatiale dans le silence et dans le bruit peut également être réalisée en utilisant plusieurs haut-parleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.