Quelle réhabilitation pour l’audition ?

Toute surdité peut être réhabilitée, même si elle est partielle et ne portant que sur certaines fréquences,

unilatérale, et quelle que soit sa sévérité.

En cas de surdité de transmission liée à une otite chronique, une otospongiose, un traumatisme ou une malformation ossiculaire, une intervention chirurgicale peut souvent être proposée pour améliorer l’audition.

En cas de surdité de perception, de surdité mixte, ou de surdité de transmission pour laquelle un geste chirurgical n’est pas retenu ou reste insuffisant, l’appareillage audioprothétique est indispensable et doit être réalisé le plus précocement possible.

En cas de surdité bilatérale, les deux oreilles doivent être appareillées.

Les implants auditifs sont indiqués :

 

  • en cas d’impossibilité d’appareillage auditif traditionnel du fait d’une anomalie anatomique de l’oreille (malformation de l’oreille externe, sténose ou absence de conduit auditif externe, séquelles de chirurgie de l’oreille moyenne …) ou d’une pathologie cutanée du conduit auditif externe. Un implant à conduction osseuse ou un implant d’oreille moyenne est alors indiqué.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.