Comment ça marche ?

L’implant cochléaire est un dispositif de réhabilitation auditive semi-implantable. Il est composé d’un processeur externe comportant les microphones, la partie électronique avec le compartiment pour les batteries rechargeables ou les piles et une antenne qui transmet le signal au composant électronique interne. L’antenne et le composant électronique interne sont maintenus en contact à travers la peau grâce à un système avec deux aimants. Le composant électronique interne est formé d’un boîtier situé sous la peau, prolongé par un porte-électrode enroulé dans la cochlée.

Il existe deux types de processeur :

  • le processeur contour d’oreille qui a une antenne indépendante ;
  • le processeur bouton qui est un système compact comportant l’ensemble des composants du processeur.

Le principe de l’implant cochléaire est de transformer le signal sonore, capté par les microphones externes, en un signal numérique transmis par le porte-électrode aux neurones du nerf auditif. En fonction des fréquences du son, la zone de stimulation se situe à la base (fréquences aiguës) ou au sommet (fréquences graves) de la cochlée. Le traitement du signal par l’implant cochléaire est suffisant pour une compréhension correcte de la parole dans le silence dans la majorité des cas. Cependant, la diffusion du courant électrique autour de chaque électrode ne permet pas une analyse fine du signal, avec une compréhension en situation bruyante et pour l’écoute de la musique qui peuvent rester difficiles chez certains patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.